Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 17:44
6h, le réveil sonne. Aujourd’hui est un grand jour : nous partons à la découverte du monument le plus mythique de Chine : la grande muraille. Il y a plusieurs endroits d’où l’on peut la voir aux alentours de Pékin. Nous optons pour la randonnée de 8 kilomètres de Jinshansling à Simatai, à une centaine de kilomètres au nord de la capitale. Ce tronçon de la muraille est réputé chez les voyageurs pour être l’un des plus beaux et l’un des plus tranquilles aussi (peu de monde car la randonnée est raide, et moins de stands de souvenirs et autres vendeurs à la sauvette).
Le trajet pour y aller par nos propres moyens n’est pas très clair : nous prenons d’abord un bus vers la ville de Miyun (nous sommes alors à la moitié du trajet), en espérant prendre un bus ensuite en direction du nord. Mais après une bonne demi-heure de discussion (ou plutôt « tentative de discussion ») à la gare routière de Miyun, nous ne trouvons pas ce bus. On pourrait aller faire du stop sur la route principale, mais comme on ne souhaite pas arriver trop tard sur la muraille, on finit par négocier un minibus pour nous conduire directement à Jinshanling.

11h30 : ca y est, nous faisons nos premiers pas sur la grande muraille de Chine !! Pendant tout le trajet, Maryline n’a pas arrêté de râler car le temps est un peu couvert… après les nuages sur le Taj Mahal et l’Himalaya, elle pense qu’une malédiction nous poursuit dès qu’on est sur un site emblématique d’un pays ;-) Mais tout ça est effacé dès les premières marches. Oui c’est un peu couvert, mais on a quand même un panorama sublime sur cette muraille de plusieurs mètres de large qui serpente le long d’une crête entre les collines boisées. C’est superbe ! Nous sommes quasiment les seuls à perte de vue…si l’on oublie les vendeuses d’eau et de t-shirt qui se cachent dans chacune des tours que nous traversons et qui tentent de nous suivre en nous indiquant des raccourcis.

Nous mettons environ 5 heures pour faire la randonnée, en prenant notre temps et en nous arrêtant régulièrement. Parfois, ça grimpe énormément et nous redécouvrons les muscles de nos cuisses !

Pour rentrer, comme nous avons plus de temps, nous négocions encore mieux le minibus pour nous reconduire à Miyun (2 euros chacun)… c’est vrai que les transports publics ne se bousculent pas ici.
Nous sommes finalement de retour « en ville » vers 20h30 et devons attendre quelques minutes à la sortie du métro qu’un énorme orage se calme : en quelques minutes, il a déversé des litres d’eau dans les rues et cassé plusieurs arbres. Lorsque nous passons devant l’hôtel que nous avons quitté hier (le Leo Hostel), réceptionnistes et touristes sont en train de vider de grands seaux d’eau dans la rue…Mais tout va bien dans notre joli hôtel !

Nous avons passé une journée incroyable, et garderons pendant longtemps dans nos têtes les images de cette belle muraille.






Partager cet article
Repost0

commentaires

S
bonjour les baroudeurs<br /> <br /> On vous lit tourjours avec du plaisir et de l'intérèt. Quelle belle aventure qui nous donne envie mais sans les galères des attentes, et des transports.<br /> De notre coté, nous préparons le voyage pour l'échange de maison à Ottawa du 15 au 30 juillet<br /> bonne continuation et bises à tous les deux<br /> suzy et daniel
Répondre
R
<br /> C'est génial ça. Nous, on n'a plus de chez nous... on ne peut plus rien échanger :-)<br /> <br /> <br />
M
Hello tous les deux! Quel belle muraille! En effet elle monte vachement à certains passages ça n'a pas du être facile! Mais bon après tous ce que vous avez fait hein? c'est pas une petite muraille qui vas vous arrêter!<br /> Gros bisouuuus
Répondre
N
Bon ben je commence par çui là et puis je redescends voir ce que vous avez fait avant ! bon donc vous êtes en Chine ??? super forte hien ? non j'ai un peu de mal à suivre maintenant mais je suis toujours là et les photos de la muraille sont magnifiques et le site doit être hallucinant !<br /> bisous à vous deux
Répondre