Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 19:56
Le moins qu’on puisse dire, c’est que Puno, notre première étape au Pérou, ne nous fait pas une très bonne impression : la ville est plutôt moche, les prix sont beaucoup plus élevés qu’en Bolivie, les odeurs d’égouts et de poussière nous prennent à la gorge etc. Et pour couronner le tout, nous ne pouvons pas faire le programme que nous avions prévu. L’attrait principal de la ville, c’est de faire une excursion dans les iles (toujours sur le lac Titicaca). De notre côté, une seule nous intéresse vraiment car les autres semblent ultra-touristiques. Malheureusement pour nous, il semble impossible de s’y rendre par nos propres moyens (à moins de louer un bateau pour nous tout seuls mais là c’est un peu hors budget) et nous allons être obligés de prendre un bateau qui s’arrête d’abord su les iles flottantes, puis sur l’ile d’Amantani (celle qui nous intéresse) avant de revenir le lendemain par l’ile de Taquile. Pour le même prix, nous avons le choix de passer par un tour organisé avec une agence ou bien de nous débrouiller par nos propres moyens en payant d’abord le bateau, puis les droits d’entrée dans les iles, puis le logement chez l’habitant sur l’ile. Nous optons pour la seconde option, qui nous semble davantage bénéficier aux gens du coin.

Mais avec tout ça, nous voici coincés toute la journée à Puno, une perspective qui ne nous enchante guère. Mais ce que l’on ne savait pas, c’est que Puno est la capitale folklorique du Pérou et pour le coup, nous n’allons pas être déçus ! Tout d’abord, dans la matinée, nous assistons à un grand défilé sur la place principale : militaires, officiels, écoliers, péruviens en habits traditionnels… tout y passe à grand renfort de fanfare. C’est un défilé en l’honneur d’un sommet économique qui va se tenir à Puno la semaine prochaine. On ne comprend pas très bien pourquoi ils défilent maintenant et pas la semaine prochaine mais bon… on ne va pas bouder notre plaisir !

Un peu plus tard, alors que revenons de la gare routière (où nous avons repéré les départs pour Cuzco, prochaine étape péruvienne), nous tombons sur un mariage. Dans ce qui ressemble à un marché couvert, des dizaines de péruviens dansent sur des airs traditionnels. Nous restons une bonne demi-heure à les regarder et assistons à une étrange coutume : des gens (nous ne savons pas s’ils connaissent les mariés ou pas) achètent des caisses de bière qu’ils vont offrir aux mariés entre deux chansons. En échange, ils reçoivent une sorte de médaille à mettre autour du cou, et ensuite les mariés distribuent les bières aux invités. C’est marrant de voir les péruviennes avec leurs jupons, leurs nattes et leur chapeau melon danser avec une binouze dans la main ;-)

Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Un peu plus tard, nous tombons sur… ça ne s’invente pas… un concours de flute de pan ! Une bonne quarantaine de fanfares avec des costumes plus « flashi » les uns que les autres, qui investissent les rues du centre ville avant de passer devant un jury dans le gymnase municipal. Alors que nous regardons tranquillement le spectacle sur un trottoir, nous nous faisons « harponner » par des péruviens qui nous font tester leur bière locale. Et hop, quelques minutes plus tard nous voilà attablés avec eux en train de trinquer « salud » et de discuter de tout et de rien. Enfin discuter… pour nous ce n’est pas évident car ils sont quand même bien éméchés et on a vraiment du mal à les comprendre !

A l’heure où j’écris nous sommes rentrés faire une pause à l’hôtel mais devrions retourner sur la place centrale car il parait qu’une fête est prévue. Evidemment, nos passeports, cartes de crédit et appareil photo resteront eux bien sagement à l’hôtel ;-)






Partager cet article
Repost0

commentaires

E
c'est vrai que ça fait super typique du Pérou ces photos !
Dites moi, est ce que les Péruviens ils jouent Titanic sur leur flute de pan, comme dans le métro ? Ah ah ah...
Tiens une petite anecdote à ce sujet : l'autre jour avec Joss nous nous sommes retrouvés dans un resto chinois où ils passaient en boucle une compil de reprises des plus grands tubes version flute de pan ! Super ! "Porque te vas" à la flute de pan dans un resto chinois en Guyane, vive le mélange des cultures ! ;-)
Sinon il me semble que c'est dans l'Etat de Puno que se trouvent les projets humanitaires que je suis pour une assoc travaillant avec les Amérindiens. C'est marrant non ?
Je vous fais plein de gros bisous à tous les 2.
Le bébé (déjà 6 mois !)et le papa vont bien.
Elsita desde Cayenna
ps pr le webmaster : comment on sait si vous répondez à nos messages ? On reçoit un message ds notre boite à lettre électronique ou il faut aller voir sur votre site ?
Répondre
C
Quelle chance ! Les photos donnent vraiment envie d'y aller. Si j'ai un voyage à faire ce sera le Pérou. Bisou à tous les deux.
Répondre