Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 20:45

Nous venons de passer 2 jours dans la petite ville d’Ouro Preto, à 8h de bus de Rio, et sommes tombés sous le charme de cette petite cité coloniale. Au début du XVIIIème siècle, ce paisible village niché au milieu des collines a été le centre de la ruée vers l’or au Brésil, après la découverte d’importants gisements dans la région. Très vite, l’or coulant à flot a entrainé une métamorphose de la ville : artistes, architectes et sculpteurs l’ont transformée en un bijou architectural et sa population est montée à 110 000 habitants au milieu du XVIIIème siècle (une grande majorité étant des esclaves noirs embauchés pour travailler dans les mines) alors qu’à la même date, Rio ne comptait que 20 000 habitants et New-York à peine 50 000.


Lorsque les mines d’or ont commencé à s’épuiser et que la ville n’a plus été en mesure de payer les lourdes taxes imposées par la couronne portugaise, un mouvement indépendantiste a vu le jour (autour de 1789), précurseur des mouvements qui conduiront à l’indépendance du Brésil en 1822. Peu à peu, la ville finira par tomber dans l’oubli et ne bougera plus pendant pas mal d’année, jusqu’à ce que l’Unesco la « découvre » et la classe au patrimoine mondial en 1980. C’est ce qui a permis de la conserver telle quelle : un merveilleux dédale de ruelles pavées très escarpées, des bâtiments coloniaux qui nous ramènent plusieurs siècles en arrière et une bonne vingtaine d’églises toutes plus décorées les unes que les autres.


Evidemment, la ville est très touristique et il y a une quantité de boutiques de pierres précieuses, de restaurants « de spécialités locales » et de banques. Mais cela ne nous a pas empêché de passer deux très bonnes journées à nous balader dans le centre ville, à grimper des pentes bien raides pour rejoindre notre « posada » (sorte de chambre d’hôte) et à nous reposer sur les marches des églises ou de la place centrale.


Nous repartons ce soir pour Rio avec un objectif en vue : assister à un match au stade du Maracana dimanche… espérons que cette fois on pourra trouver un billet !


PS. : Un grand merci pour tous vos commentaires sur l’article précédent (et tous les autres aussi, d’ailleurs !) qui nous ont fait très plaisir. J’en profite pour saluer la famille Raillon/Desfonds qui nous suit apparemment assidument. On vous embrasse fort !







Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Repos bien mérité surtout pour Mary qui a tant marché.Professionnels du voyage et artistes dans l'âme vous êtes faits pour voyager toute votre vie.En attendant bon retour à vous 3 et bonne fin du "trip",félicitations.Bises de Paty et Anu
Répondre